L’entreprise espagnole Tecnicas Reunidas a obtenu le contrat de construction de la raffinerie Haoud El Hamra à Hassi Messaoud. L’information a été rapportée hier par la presse espagnole, notant que l’annonce de ce contrat, qui sera signé avec Sonatrach, a fait grimper de 5% les actions de l’entreprise Tecnicas Reunidas à la Bourse.

Le contrat en question sera signé au début du mois de janvier et sera réalisé dans le cadre d’un consortium avec Samsung Engineering, en précisant que la part de Tecnicas Reunidas dans ce projet s’élève à 55%. Le montant du contrat n’est pas des moindres, puisqu’il est estimé à 3,7 milliards de dollars, dont près de 2 milliards de dollars correspondant à la partie accordée à Tecnicas Reunidas.


Selon le cahier des charges, le consortium est appelé à livrer le projet en 2024 avec la construction de l’intégralité de la raffinerie d’une capacité de raffinage de cinq millions de tonnes par an, ainsi que la finalisation des unités de traitement environnemental et services auxiliaires.

«Le projet comprend certaines unités de traitement les plus avancées du moment avec des technologies axées sur la conversion en profondeur, la production de carburant propre et le respect des exigences environnementales» assure la compagnie espagnole, soulignant que la raffinerie sera dotée d’une unité de récupération des amines, une unité de récupération du soufre et une usine de traitement des effluents.

Il s’agit d’un des plus grands projets à réaliser en Algérie par Tecnicas Reunidas et fait partie du programme visant à augmenter la production locale de carburants et autres produits pour répondre à la demande nationale croissante et pour être au diapason des exigences environnementales Euro V. «La conception de l’usine respectera les normes de sécurité et d’environnement les plus strictes, tant dans sa construction que dans son fonctionnement», soutiennent encore les responsables de Tecnicas Reunidas. 
el watan



Commentaires

Ajouter un Commentaire